Trois belles neuvaines à Marie

19 décembre 2020

Les neuvaines sont ces prières qui se déroulent sur neuf jours. A l’opposé d’une oraison jaculatoire, élan spontané de l’âme à un instant donné, la neuvaine s’inscrit dans le temps :

  • Temps d’attente d’une grâce, reconnaissant et acceptant que le temps de Dieu n’est pas le temps de l’homme. 
  • Temps de conversion de notre cœur, laissant l’Esprit le travailler pour mieux recevoir le don de Dieu.

Associée le plus souvent à une intention particulière, notre prière - renouvelée chaque jour durant neuf jours - devient continue ; c’est d’ailleurs le symbole des bougies de neuvaine qui brûlent durant neuf jours. 

Les neuvaines sont souvent l’occasion de demander l’intercession d’un saint ou de la Vierge Marie. Il existe de nombreuses neuvaines à la mère du Christ qui, avec douceur, nous accompagne sur ce chemin d’espérance et de foi qu’est la prière et dépose nos demandes et nos souffrances au pied de son Fils. 

Par exemple :

  • La neuvaine à Marie qui défait les nœuds Cette belle neuvaine, popularisée grâce au pape François, permet de confier à Marie un nœud de notre vie. Qu’il soit d’ordre émotionnel, matériel, spirituel, Marie saura le dénouer. (Rejoignez la grande neuvaine à Marie qui défait les nœuds qui se déroulera du 8 au 16 janvier 2021 sur Hozana et confiez-lui ce nœud qui vous empêche de goûter à la véritable liberté !).
     
  • La neuvaine à l’Immaculée Conception ; ce temps de prière est traditionnellement préparatoire à la fête de l’Immaculée Conception du 8 décembre mais rien n’empêche de faire cette neuvaine à tout autre moment de l’année !
     
  • La neuvaine à Notre Dame de la Médaille Miraculeuse. Cette neuvaine reprend, entre autres, l’invocation que Marie à apprise à Catherine Labourée : « Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous ». La Vierge Marie, lors de ses apparitions Rue du Bac, lui rappelait qu’elle était prête à déverser des pluies de grâces sur ceux qui le lui demandaient.